http://www.watchmundi.com/wp-content/uploads/2013/01/Roger-Dubuis_Excalibur-Quatuor_1.jpghttp://www.watchmundi.com/wp-content/uploads/2013/01/Roger-Dubuis_Excalibur-Quatuor_1.jpghttp://www.watchmundi.com/wp-content/uploads/2013/01/Roger-Dubuis_Excalibur-Quatuor_1.jpghttp://www.watchmundi.com/wp-content/uploads/2013/01/Roger-Dubuis_Excalibur-Quatuor_1.jpghttp://www.watchmundi.com/wp-content/uploads/2013/01/Roger-Dubuis_Excalibur-Quatuor_1.jpghttp://www.watchmundi.com/wp-content/uploads/2013/01/Roger-Dubuis_Excalibur-Quatuor_1.jpghttp://www.watchmundi.com/wp-content/uploads/2013/01/Roger-Dubuis_Excalibur-Quatuor_1.jpghttp://www.watchmundi.com/wp-content/uploads/2013/01/Roger-Dubuis_Excalibur-Quatuor_1.jpgRoger Dubuis – Excalibur Quatuor

Roger Dubuis – Excalibur Quatuor

Texte en Français

Excalibur Quatuor : tel est le nom de la première montre en Silicium intégrant quatre balanciers-spiraux. Un événement exceptionnel dans l’histoire de la Haute Horlogerie signé Roger Dubuis. Une composition jouée simultanément par quatre solistes, accompagnés de cinq différentiels, qui signe le défi ultime porté à la gravité. Quintessence du génie mécanique de l’une des Manufactures les plus innovantes du 21e siècle, l’Excalibur Quatuor repousse les limites en matière de précision, et marque ainsi l’une des avancées majeures de l’horlogerie contemporaine.

Depuis les années 2000, le Silicium est utilisé pour des pièces techniques permettant d’augmenter la précision des mouvements. Dans sa quête perpétuelle de toujours vouloir repousser les limites techniques et relever des défis incroyables, Roger Dubuis présente la première montre de l’histoire de l’horlogerie dont le boîtier est entièrement fabriqué en Silicium.

Le Silicium a été choisi pour son unique légèreté et sa dureté sans pareil. En effet, ce matériau est 2 fois plus léger que le titane, lui-même déjà 2 fois moins lourd que l’acier, tout en étant 4 fois plus dur. Sa couleur unique, d’un gris profond et intense, ajoute encore à l’exclusivité de cette pièce emblématique. La structure atomique du Silicium est semblable à celle du diamant et, tout comme pour cette matière précieuse, sa mise en forme requiert des compétences très spécifiques et représente une véritable prouesse technique. C’est pour cela que Roger Dubuis a fait appel à de nombreux spécialistes et aux techniques les plus pointues pour façonner cette pièce exceptionnelle issue de ce «cristal métallique».

Le balancier-spiral, âme de la montre mécanique

Cœur stratégique de la montre mécanique, le balancier-spiral – ou organe réglant – focalise depuis toujours les attentions. De lui dépend le comptage du temps, et donc la précision. A l’heure où seule une poignée de manufactures est à même de produire en interne les autres composants d’un mouvement, la réalisation « maison » d’un balancier-spiral relève de l’exception dans l’univers de la Haute Horlogerie. Roger Dubuis est justement une de ces très rares Manufactures totalement intégrées, capables de produire cette pièce maîtresse. Fort de ce précieux savoir-faire, concevant et associant non pas un, mais bien quatre balanciers-spiraux dans un même mouvement, le calibre RD101, l’horloger genevois ouvre aujourd’hui une porte jugée infranchissable jusqu’alors.

Deux innovations majeures au service de la précision

Pièce marquante du SIHH 2013 proposée en édition limitée, la montre Excalibur Quatuor matérialise mieux que toute autre la fougue, l’audace et le talent créatif de Roger Dubuis.Véritable concentré d’innovation horlogère dans le respect de la tradition, ce garde-temps d’exception ne se contente pas du tour de maître que représente l’intégration de quatre balanciers-spiraux, mais révèle également un mécanisme d’indication de la réserve de marche totalement inédit. Deux prouesses techniques (demande de brevet en cours), non pas destinées à servir l’art pour l’art, mais bien à assouvir l’une des quêtes les plus acharnées de toute l’histoire horlogère : la précision. En raison de la gravité terrestre, une montre est soumise à des écarts de marche générés par des positions évoluant sans cesse, au gré des mouvements du poignet.

Cette problématique, à laquelle le tourbillon apporte une réponse partielle, trouve avec la montre Excalibur Quatuor une réponse nouvelle. Fonctionnant par paires, les quatre balanciers-spiraux de l’Excalibur Quatuor, positionnés de manière spécifique, compensent de manière instantanée les écarts de marche dus aux changements de position. C’est dire que ce que le tourbillon accomplit d’ordinaire en une minute – à savoir tenter de compenser la gravité terrestre – l’Excalibur Quatuor le réalise de manière instantanée.

Une exceptionnelle fréquence à 16 Hz

Alors qu’un garde-temps classique doté d’un balancier oscillant à 4 Hz est considéré comme très précis, l’Excalibur Quatuor repousse les limites de la haute fréquence, puisque la montre aux quatre balanciers-spiraux dispose d’une fréquence à 16 Hz. Un fait exceptionnel, étant donné que les 16 Hz se rapportent au mouvement de base, et non à une fonction de celui-ci.

Grâce à ses quatre balanciers décrivant chacun quatre alternances par seconde, la capacité d’oscillation de la montre Excalibur Quatuor est multipliée d’autant, tous les balanciers n’oscillant pas simultanément. Un nouveau gage de précision absolue, qui détrône le « tic-tac » d’une montre classique au profit d’une douce harmonie.

Quand la réserve de marche participe de l’inédit

Non contente de défier les lois de la gravité et de la haute fréquence, la montre Excalibur Quatuor propose également une lecture de la réserve de marche totalement inédite. Alors qu’un double affichage en croissant de lune tourne au même rythme que les barillets, soit environ 4 ½ tours par jour, l’aiguille suit, mais à une vitesse moindre. Au fur et à mesure que la montre se décharge, l’aiguille suit à son propre rythme le mouvement des barillets, de façon à se positionner précisément sur les deux croissants de lune pour indiquer la réserve de marche. Inventif, précis, intuitif, esthétique, novateur, ce mécanisme fait l’objet d’une demande de brevet et incarne parfaitement les valeurs de Roger Dubuis.

3 + 2 = 5 différentiels = 7 ans de recherche = innovation²

En 2005, Roger Dubuis avait déjà durablement marqué les esprits en présentant un double tourbillon volant avec différentiel. Une prouesse technique d’une maestria rare, dont la Manufacture a tiré toute l’expertise pour jeter les bases des sept ans de recherche nécessaires à la réalisation de la montre Excalibur Quatuor. Un chef d’œuvre horloger qui concentre aujourd’hui plusieurs exploits techniques extraordinaires, puisqu’au défi d’intégrer quatre balanciers et de proposer une réserve de marche inédite, s’ajoute la prouesse d’associer pas moins de cinq différentiels.Trois d’entre eux couplent les balanciers dans le rouage de la montre, l’un sur la roue de centre, les deux autres sur les roues de moyenne, assurant la moyenne des positions pour une précision sans concession. Le quatrième différentiel assure l’affichage de la réserve de marche, tandis que le cinquième relie la tige de remontage avec les deux barillets en parallèle.

Quand mécanique d’exception et puissance du design ne font qu’un

Icône du génie créatif de Roger Dubuis s’il en est, la montre Excalibur Quatuor transcende tous les codes qui ont bâti sa légende. Depuis la première esquisse jusqu’à sa présentation au SIHH 2013, cette œuvre magistrale aura mobilisé tous les savoir-faire de la Manufacture.

Ainsi, dans sa quête perpétuelle de toujours vouloir repousser les limites techniques et relever des défis incroyables, Roger Dubuis surprend à nouveau et présente la première montre de l’histoire de l’horlogerie dont le boîtier est entièrement fabriqué en Silicium.

Ce « cristal métallique » dont la complexité technique reflète le savoir-faire exclusif de Roger Dubuis, apporte une dimension esthétique unique à ce chef d’œuvre horloger, disponible en trois exemplaires exceptionnels. Egalement disponible en or rose, l’Excalibur Quatuor sera produite à 88 exemplaires.

Une attention de chaque instant, puisque maîtres-horlogers, ingénieurs et designers ont collaboré main dans la main à chaque étape de création, afin que technique et design ne fassent qu’un. Chaque progrès, aussi infime soit-il, aura fait l’objet d’un équilibre savamment pensé. Les 590 pièces qui composent le calibre RD101 ne dérogent pas à la règle, puisque la conception, le façonnage, l’ajustage et la décoration à la main de chacun d’entre eux reflète la combinaison parfaite entre mécanique et esthétique.

Dans une mise en scène flamboyante, la première montre Roger Dubuis aux quatre balanciers-spiraux invite à une plongée spectaculaire au cœur de la haute technicité horlogère. Ses ponts et platines ont été épurés à l’extrême pour n’en garder que les éléments essentiels, offrant une interprétation des plus contemporaines de l’art ancestral du squelettage. Sublime écrin aux finitions extraordinairement raffinées, la montre Excalibur Quatuor captive et fascine. Aérien, audacieux, mais aussi puissant, ce joyau de la Haute Horlogerie moderne incarne mieux que tout autre l’esprit libre et avant-gardiste de Roger Dubuis. Pour magnifier cette impressionnante composition mécanique, le boîtier allie tous les codes qui ont façonné l’aura de la collection Excalibur : galbe rond imposant, lunette cannelée, protège-couronne et fixation du bracelet par trois cornes.

Et puisque la quête de la qualité ultime est une préoccupation constante chez Roger Dubuis, le mouvement et la montre Excalibur Quatuor dans sa globalité sont estampillés du prestigieux Poinçon de Genève (en cours de certification). A l’instar de tous les garde-temps Roger Dubuis; un exemple unique dans l’univers de la Haute Horlogerie.

De Roger Dubuis à Gregory Bruttin : deux générations de maîtres-horlogers au service d’un même idéal

Si la sagesse n’attend pas le nombre des années, il en va de même avec le talent lorsqu’il est mu par la volonté de repousser toujours plus loin les limites de l’art horloger. C’est précisément le cas de Gregory Bruttin, responsable du développement mouvements de la Manufacture Roger Dubuis. Touché par la grâce mécanique, c’est au jeune maître horloger et à son équipe que l’on doit la création de la montre Excalibur Quatuor. Un fait d’arme éclatant, qui augure de belles pages encore à écrire pour la Manufacture.

Après des passages remarqués au sein de prestigieux noms de l’horlogerie suisse, Gregory Bruttin rejoint Roger Dubuis en 2002. Rencontre non seulement avec l’une des Manufactures les plus innovantes du 21e siècle, mais aussi et d’abord avec son fondateur, le maître horloger Roger Dubuis.

Un grand nom unanimement reconnu, non seulement pour sa virtuosité horlogère, mais aussi pour son caractère visionnaire et anticonformiste. Bâtisseur inspiré, Roger Dubuis a su positionner sa marque dès sa création en 1995 comme la seule à certifier tous ses calibres du prestigieux Poinçon de Genève.

Se nourrissant chacun du savoir-faire et de l’inventivité de l’autre, Gregory Bruttin et Roger Dubuis travaillent étroitement ensemble durant plusieurs années. En 2006, le jeune maître horloger reprend la responsabilité du bureau technique de la Manufacture. Très impliqué dans la stratégie mouvements, il participe à l’implémentation de l’atelier de prototypage comme partie intégrante de la direction technique. En 2009, il prend la tête du développement mouvements, avant d’être nommé Directeur Développement Mouvement en 2011.

Partageant les gènes de l’avant-garde, de l’excellence et du talent, les deux hommes alimentent un même terreau de créativité foisonnante. L’expression d’un ADN commun, en parfaite symbiose avec celui de la marque, qui a parfaitement su bâtir sa relève. Une Manufacture en état de grâce, qui propulse avec la montre Excalibur Quatuor une véritable étoile dans le ciel de l’absolu horloger.

Excalibur Quatuor

Excalibur Quatuor: this is the name chosen for the world’s first silicon watch incorporating four sprung balances. This exceptional achievement in the history of Fine Watchmaking is signed Roger Dubuis. This piece, played by four virtuosi and accompanied by five differentials, presents the ultimate challenge to gravity. The Excalibur Quatuor symbolises the mechanical magic of one of the most innovative Manufactures of the 21st century. It pushes the limits in terms of precision and marks one of the major advances in contemporary watchmaking.

Since the start of this century, silicon has been used to produce technical components that increase the precision of watch movements. Now Roger Dubuis, with its constant commitment to stretching technical limits and meeting unbelievable challenges, presents the first-ever watch with a case entirely produced in silicon.

Silicon has been chosen for its uniquely low weight and its incomparable hardness. In fact, it is half the weight of titanium, which is half the weight of steel, yet it is 4 times harder. Its deep grey colour adds to the exclusivity of this iconic watch. Silicon has a similar atomic structure to diamond and working with it requires just as much skilled expertise. Roger Dubuis has called on numerous specialists using highly advanced techniques to produce this case in “metallic crystal”.

The sprung balance: the soul of a mechanical watch

The regulating organ, or sprung balance, is the pulse of a mechanical watch, the critical component that has always attracted most attention. It is the element that actually counts the passing time and therefore determines the watch’s precision. Today, when only a handful of companies are able to manufacture the other components of a movement “in-house”, producing a sprung balance internally is an exceptional achievement in Fine Watchmaking. Roger Dubuis is able to do this because it is one of the very few Manufactures with totally integrated production. Its invaluable expertise enables it to incorporate not just one but four sprung balances in the same movement, the calibre RD101, a feat that was considered impossible until now.

Two major innovations to improve precision

The Excalibur Quatuor watch, one of the highlights of SIHH 2013, is produced in a limited series. It captures the bravura and creativity of Roger Dubuis better than any other model. It represents innovation while respecting the great traditions of watchmaking. In addition to incorporating four sprung balances, it also features a completely original power-reserve indicator. These two technical feats (patents applied for) have not been developed for their own sake but as part of watchmaking’s permanent pursuit of precision.
The precision of a movement is affected by the gravity of the Earth as the watch constantly changes position with the motion of the wrist.

The tourbillon has provided a partial answer to this problem but the Excalibur Quatuor offers a new solution. The four carefully positioned sprung balances work in pairs to compensate immediately for the rate variations caused by the changes in position. What the tourbillon achieves during the course of a minute, the Excalibur Quatuor achieves instantly.

An exceptional 16 Hz frequency

A classic watch operating at a frequency of 4 Hz is considered to be highly precise. But the Excalibur Quatuor raises the bar much higher with its frequency of 16 Hz. This is an exceptional performance: the 16 Hz refers to the basic movement and not just one of its functions.

As each balance oscillates four times per second, the frequency of the watch is multiplied by four as the balances do not oscillate simultaneously. The ticking of a classic watch is now replaced by the gentler sound of truly high precision.

Even the power reserve is original

Defying the laws of gravity and high frequency is not enough for the Excalibur Quatuor. It also offers a completely new way of indicating the power reserve. While a double display showing the crescent of the moon turns at the same speed as the barrels – 4.5 revolutions per day- the needle also turns, but more slowly. As the power reserve reduces, the hand follows the barrels’ rate of discharge, positioning itself precisely on the two moon crescents to indicate the power still in reserve. A patent has been filed for this inventive, precise, intuitive and innovative mechanism that perfectly represents the values of Roger Dubuis.

3 + 2 = 5 differentials = 7 years of research = innovation²

Roger Dubuis had already made headlines in 2005 by introducing a double flying tourbillon with a differential. This extraordinary technical achievement laid the foundations of the seven-year research programme required to produce the Excalibur Quatuor watch. This is a watchmaking masterpiece that not only integrates four sprung balances and an original power-reserve display, but includes no fewer than five differentials. Three of them link the balances in the gear train, one on the centre-wheel and the two others on the third wheel, providing an average of the positions for uncompromising accuracy. The fourth differential controls the power-reserve display, while the fifth connects the rewinding stem to the two parallel barrels.

Outstanding mechanics expressed in a powerful design

More than any other watch, the Excalibur Quatuor symbolises the immense creativity of Roger Dubuis, going beyond the identity codes that have made the brand famous. In progressing from the first sketch to its presentation at SIHH 2013, it will have drawn on all the expertise in the Manufacture.

Roger Dubuis is constantly seeking to stretch technical limits and meet unbelievable challenges. Now it, surprises the world of watchmaking once again by presenting the first-ever watch with a silicon case.

Thanks to the expertise of the Manufacture, this “Metallic crystal” adds a unique aesthetic dimension to this masterpiece which is available in three highly exclusive pieces. A total of 88 pieces of the Excalibur Quatuor in pink gold will also be produced.

Master watchmakers, engineers and designers have worked hand-in-hand at each stage of development to achieve a perfect fusion of technique and design. Maintaining this balance has affected even the smallest step forward. It has influenced the concept, fabrication, adjustment and the decoration by hand of all the 590 components of the calibre RD101. The flamboyant dial of the first Roger Dubuis watch with four sprung balances is a spectacular invitation to discover the peak of watchmaking technology.

Its bridges and plates have been refined to the absolute limit in a contemporary version of the traditional art of skeletonising. The exquisite finishing of the Excalibur Quatuor watch makes it uniquely beautiful and endlessly fascinating.
With its daring openwork and airy spaces, this powerful modern jewel of Fine Watchmaking superbly expresses the free, avant-garde spirit of Roger Dubuis. The case incorporates all the identity codes that create the aura of the Excalibur Collection: an imposing round curvature, fluted bezel, crown guard and triple-horn strap attachment.
Reflecting the brand’s constant pursuit of supreme quality, the Excalibur Quatuor watch and its movement are both stamped with the Geneva Seal (certification in progress) as is every piece that Roger Dubuis produces – a unique achievement in the world of Fine Watchmaking.

Roger Dubuis and Gregory Bruttin: two generations of master watchmakers devoted to the same ideal

Wisdom does not depend on age, and the same is true of talent, particularly when it is constantly focused on pushing the limits of watchmaking. A perfect example is Gregory Bruttin who is responsible for movement development at Roger Dubuis. This young master watchmaker has an exceptional gift for mechanics and he, and his team, created the Excalibur Quatuor. This dazzling feat promises great things to come for the Manufacture.

After attracting attention at several prestigious Swiss brands, he moved to Roger Dubuis in 2002. He joined one of the most innovative Manufactures of the 21st century, and most importantly, met its founder, master watchmaker Roger Dubuis – a man unanimously admired not only for his virtuoso watchmaking but also for his vision and his non-conformist approach.

Roger Dubuis is a natural builder. He positioned the new brand in 1995 as the only Manufacture to submit all its calibres for the prestigious Geneva Seal certification.

Roger Dubuis and Gregory Bruttin worked closely together for several years, each inspiring the other. In 2006 the younger man took responsibility for the technical office. He became deeply involved in the strategy of movement development and helped to make the prototype workshop an integral part of the brand’s technical management. In 2009 he became responsible for movement development and was named Director of Movement Development in 2011.
Dubuis and Bruttin are both devoted to fostering innovation, talent and excellence. Together, they create a very fertile environment. Jointly expressing the brand’s DNA, they make it easy for the brand to perpetuate its traditions. With the Excalibur Quatuor, the Manufacture is in the happy position of launching a new star into the sky of supreme watchmaking.

Technical Specifications

Excalibur Quatuor in Silicon

  • Case: 48 mm, silicon
  • Dial: Charcoal grey interior flange, white minute-circle transfers, charcoal grey engraved Roger Dubuis and Poinçon de Genève inscriptions, rhodium power-reserve indicator, black DLC hours and minutes hands, charcoal grey circular satin-finish exterior flange, black DLC appliques
  • Water resistance: 3 BAR (30 m)
  • Strap: Black, genuine alligator, hand-stitched
  • Clasp: Silicon adjustable folding buckle
  • Movement: Hand-wound movement, RD101

RD101

  • Hand-wound mechanical movement, 16 ¾’’’, 113 jewels, finely adjusted in five positions, rhodium-plated, circulargrained motif. Stamped with the Poinçon de Genève (certification in process)

Specific features

  • Hours, minutes, 5 differentials, 4 balance wheels, power reserve indicator.
  • Number of parts: 590
  • Height: 10.60 mm
  • Frequency: 4×4 Hz (28,800 vph)
  • Power reserve: 40 hours
  • Production: 3 pieces

Excalibur Quatuor in pink gold

  • Case: 48 mm, pink gold
    Dial: Charcoal grey interior flange, white minute-circle transfers, Charcoal grey engraved Roger Dubuis and Poinçon de Genève inscriptions, pink gold power-reserve indicator, pink gold hours and minutes hands, Charcoal grey circular satin-finish exterior flange, pink gold appliques
  • Water resistance: 3 BAR (30 m)
  • Strap: Brown, genuine alligator, hand-stitched
  • Clasp: Pink gold adjustable folding buckle
  • Movement: Hand-wound movement, RD101

RD101

  • Hand-wound mechanical movement, 16 ¾’’’, 113 jewels, finely adjusted in five positions, rhodium-plated, circulargrained motif. Stamped with the Poinçon de Genève (certification in process)

Specific features

  • Hours, minutes, 5 differentials, 4 Balance wheels, Power reserve indicator.
  • Number of parts: 590
  • Height: 10.60 mm
  • Frequency: 4×4 Hz (28,800 vph)
  • Power reserve: 40 hours
  • Production: 88 pieces

Go to Top

Leave your Comment:

No comments yet.